La création de l’école doctorale transdisciplinaire Lettres/Sciences s’est imposée en septembre 2010 pour :
1/ Permettre le développement, au niveau du doctorat, de la pluridisciplinarité ou de l’interdisciplinarité, qui faisait déjà partie de la culture des élèves et des étudiants de l’ENS.
2/ Permettre une exploitation plus systématique et ordonnée des possibilités de coopération entre les différents départements et unités de recherche de l’ENS.

L’ED 540 a dans un premier temps accueilli uniquement des doctorants et des doctorantes travaillant aux interfaces entre sciences exactes, d’une part, et lettres et sciences humaines et sociales, d’autre part, avec l’ambition de faire surgir des travaux nouveaux aux frontières entre les disciplines, de promouvoir des objets de recherche qui ne pouvaient être traités que par l’appel à différentes disciplines.

Elle est désormais également ouverte à toutes celles et tous ceux qui souhaitent travailler avec un directeur ou une directrice rattaché(e) aux unités de recherche dont l’ENS est tutelle.